kurtköy escort,ankara escort,beylikdüzü escort,ümraniye escort,etiler escort,ankara escort,beylikdüzü escort,beylikdüzü escort,şirinevler escort,şişli escort,pendik escort,ankara escort,pendik escort,ataköy escort,
epoksi zemin kaplama,bariyer,mantar bariyer istabul,epoksi,l koltuk takımı,nice türkiye,bft ,elektronik sigara pili,evden eve nakliyat,Kurumsal seo,gebze evden eve nakliyat,nice türkiye,otomatik kepenk,Dış cephe mantolama,otomasyon sistemleri,
Séminaires thématiques
Photo Gregor
 
Séminaires thématiques
Séminaires thématiques

17 DEC 2013

DEC 13 - Seminaire Chaire Chaire Économie des Partenariats Public Privé

Date : 17 DEC 2013

Lieu :  IAE de Paris, 21 rue Broca, 75005 Paris - de 10h00  à 12h00 salle A313
Decio Coviello, HEC Montreal
 
Abstract : We document whether and how publicizing a public procurement auction causally a ffects entry and the costs of procurement. We run a regression discontinuity design analysis ona large database of Italian procurement auctions. Auctions with a value above the threshold must be publicized in the Regional Ocial Gazette and two Provincial newspapers. We nd that the increased publicity requirement induces more entry and higher winning rebates, which reduces the costs of procurement and rationalizes public spending. The evidence suggests that the number of bidders is the channel through which publicity a ffects rebates. Increased publicity also selects diff erent winners: it increases the likelihood that the winner hails from outside the region of the public administration and that the winner is a large company. Such companies tend to win repeated auctions gaining market share. Publicity seems to have no adverse eff ect on the ex-post renegotiations of the works, as measured by the percent of works delivered with delay or that are subcontracted. Estimates are robust to alternative measures of publicity, alternative model specifi cations, di fferent sample selections ,to a falsifi cation analysis at simulated thresholds and to the possibility that fi rms learn about auctions from a web-based for-pro fit information provider.
 

17 DEC 2013

DEC 13 - Seminaire Chaire Chaire Économie des Partenariats Public Privé

Date : 17 DEC 2013

Lieu :  IAE de Paris, 21 rue Broca, 75005 Paris - de 10h00  à 12h00 salle A313
Decio Coviello, HEC Montreal
 
Abstract : We document whether and how publicizing a public procurement auction causally a ffects entry and the costs of procurement. We run a regression discontinuity design analysis ona large database of Italian procurement auctions. Auctions with a value above the threshold must be publicized in the Regional Ocial Gazette and two Provincial newspapers. We nd that the increased publicity requirement induces more entry and higher winning rebates, which reduces the costs of procurement and rationalizes public spending. The evidence suggests that the number of bidders is the channel through which publicity a ffects rebates. Increased publicity also selects diff erent winners: it increases the likelihood that the winner hails from outside the region of the public administration and that the winner is a large company. Such companies tend to win repeated auctions gaining market share. Publicity seems to have no adverse eff ect on the ex-post renegotiations of the works, as measured by the percent of works delivered with delay or that are subcontracted. Estimates are robust to alternative measures of publicity, alternative model specifi cations, di fferent sample selections ,to a falsifi cation analysis at simulated thresholds and to the possibility that fi rms learn about auctions from a web-based for-pro fit information provider.
 

10 DEC 2013

DEC 13 - Ateliers Marques & Valeurs

Date : 10 DEC 2013

Lieu : IAE de Paris de 12h à 14h salle A213

Échanges autour d'un buffet et deux présentations

Je lui cuisine du poisson, c'est bien pour lui": l'influence des messages génératifs à destination des grands-parents sur l'intention de transmission inter-générationnelle du "bien mange - Margaret Josion-Portail

 Etude des spécificités du services-après-vente en fonction du niveau de gamme des marques. Le cas du secteur de l’horlogerie - Nathalie Veg-Sala

Merci de confirmer votre présence à l'atelier auprès de Paula Berdugo dès que possible (berdugo.iae@univ-paris1.fr)

Chaire Marques & Valeurs

06 DEC 2013

DEC 13 - Seminaire Chaire Chaire Économie des Partenariats Public Privé

Date : 06 DEC 2013

Lieu : IAE de Paris, 21 rue Broca, 75005 Paris - de 10h30 à 12h00 -  salle A.313
 
 
Phuong Tra TRAN? IAE de Paris- Chaire EPPP
 
Résumé : In this paper, we first examine whether or not public authorities that experience periods of budget constraints are more tempted to choose Public Private Partnerships (PPPs) instead of Traditional public Procurement mechanisms (TP). Second, we study which possible channels can explain this effect. The analysis is developed within the French context where we investigate the totality of 135 Private Finance Initiative (PFI/CP) contracts signed since 2005.

The empirical test is made of two stages. First, we find a positive impact of budget constraints on the use of PFI/CP. As this impact can be both for debt hiding or alternative reasons, we then study the change of our result when the possibility to underwrite the debt of PPPs has gone in 2011. We find that, even if debt hiding motivations are relevant, they are not sufficient for explaining the budget constrained governments' aptitude towards PPPs.

05 DEC 2013

DEC 13 - Les petits déjeuners de la Chaire Économie des Partenariats Public Privé

Date : 05 DEC 2013

 Lieu : IAE  de Paris, de 8h30 à 10h - salle du conseil

"La SEM contrat : pour quoi faire ?" avec un dialogue croisé entre praticiens et chercheurs sur le thème de la SEM contrat.

Après plusieurs années de gestation, la « SEM contrat » pourrait bientôt voir le jour. Une proposition de loi vient en effet d’être déposée au Sénat et à l’Assemblée nationale.

La « SEM contrat » permettrait alors à une collectivité locale de lancer un appel d’offres pour l'entrée au capital de la SEM qu'elle souhaite créer afin de remplir une mission de service public. Cette mise en concurrence initiale dispenserait la collectivité de lancer par la suite un appel d’offres pour pouvoir attribuer à la SEM la mission pour laquelle elle a été créée et à la SEM de pouvoir directement contracter avec ses actionnaires privés pour l’exécution des missions de sous-traitance convenues initialement. Autre avantage pour la collectivité : la « SEM contrat » permettra au partenaire privé d’être majoritaire. Ce dernier peut donc théoriquement supporter la majorité du risque économique, tandis que les collectivités locales peuvent, grâce à une minorité de blocage, conserver le contrôle de la structure.

La SEM contrat complèterait alors le continuum d’entités juridiques (SEM, SEM contrat, SPLA, SPL,…) à disposition des collectivités. Elle enrichirait ainsi le panel des outils de la commande publique avec investissements privés (concessions, CPPP et assimilés,…). Mais pour quelle utilité ? Quels sont les avantages de la SEM contrat par rapport aux autres instruments disponibles ? Les inconvénients ?

Ces questions seront abordées lors du petit déjeuner avec nos invités.

Les intervenants :

Grégory BERKOVICZ - Avocat associé, GB2A

Julie de BRUX - Responsable des Etudes et de la Prospective, Vinci Concession

Jean-Léonce DUPONT - Vice-Président du Sénat, Président de la Fédération des EPL

Igor SEMO - Direction Générale, Lyonnaise des Eaux

Les petits-déjeuners de la Chaire EPPP sont gratuits et ouverts à tous
la seule condition étant de s'inscrire auprès de Paula Berdugo
(berdugo.iae@univ-paris1.fr).

La chaire Partenariats Public Privé (PPP)

 

04 DEC 2013

DEC 13 - Seminaire Chaire Chaire Économie des Partenariats Public Privé

Date : 04 DEC 2013

Lieu :  IAE de Paris, 21 rue Broca, 75005 Paris - de 10h00 - 12h00 - salle A310

Marian Moszoro (IESE, Barcelona & Kozminski University, Warsaw)

Abstract We applied algorithmic data reading and textual analysis to compare the complexity of public contracts in regulated industries subject to public scrutiny with relational private contracts. We show that public contracts are larger, feature more arbitration, evaluation, litigation, and termination clauses, and their renegotiation is formalized in amendments with more arbitration clauses. We sustain that the higher rigidity of public contracts is a political risk adaptation of public agents by which they lower the likelihood of success of third-party opportunistic challenges.

 


28 OCT 2013

OCT 13 - CHAIRE MAI - RESTITUTION

Date : 28 OCT 2013

Lieu : IAE de Paris, de 13h30 à 18h - Salle du conseil

Anticipation des mutations économiques


Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, a missionné Jean-Pierre AUBERT pour réfléchir à  des pistes d’amélioration de l’anticipation et de l’accompagnement des mutations économiques.

Quatre questions ont  structuré la réflexion :

1 - Qu’entend-on par mutations économiques ?
2 - Quelle est l’évolution des politiques d’emploi associées aux mutations économiques ?
3 - Quel contenu pratique donner à la notion d’anticipation, tant au niveau de l’entreprise qu’au niveau des filières et des territoires ?
4 - Quelles stratégies locales et quels jeux d’acteurs sur le territoire ?

La lettre de mission proposait notamment de tirer les leçons des expériences réussies afin de conforter les méthodologies d’action collective et, le cas échéant, rénover les outils et les procédures d’intervention sectorielle et territoriale de tous les acteurs, pour améliorer l’efficacité de leur action préventive et d’accompagnement.

Après plusieurs mois de dialogue et de travail avec l’ensemble des acteurs économiques et sociaux, le rapport sur l’anticipation des mutations économiques sera présenté au premier ministre cette semaine.

Nous vous invitons à partager les conclusions de ce rapport et de recueillir vos réactions.


INTERVENANT :

Jean-Pierre AUBERT
Président SNCF Développement

PROGRAMME :

13h30 : Accueil des participants
14h00 : Restitution du rapport
15h30 : Pause
16h00 : Débat  - Discussion
18h00 : Pot de clôture

 

Le nombre de places étant limité inscription impérative auprès de :

Paula Berdugo,  berdugo.iae@univ-paris1.fr

La Chaire Mutations- Anticipations- Innovations 

08 OCT 2013

OCT 13 - Aletier Marques & Valeurs

Date : 08 OCT 2013

Lieu : IAE de Paris, 21 rue Broca de 12h à 14h
 
Échanges autour d'un buffet et deux présentations :

Les biais de la Perception du Risque Nutritionnel par le consommateur - Marie-Eve Laporte
 
Le marketing relationnel dans le luxe marchand : autorité ou proximité? Les maisons de luxe et le pouvoir du nouveau consommateur Stéphane Borraz

Merci de confirmer votre présence à l'atelier auprès de Paula Berdugo  (berdugo.iae@univ-paris1.fr)
 

12 FEV 2013

FEV 13 - Ateliers Marques & Valeurs

Date : 12 FEV 2013

Lieu : IAE de paris de 12h à 14h salle A313

Échange autour de deux présentations :

Human brand management: spin-off a brand from a human brand, Delphine Dion et Eric Arnould
 
Comment, au delà de la valeur pour l'entreprise et pour le consommateur, la marque crée aussi de la valeur à travers le lien avec les salariés, Fabienne Berger-Remy et Géraldine Michel

La Chaire Marques & Valeurs