ataköy escort,kurtköy escort,ankara escort,ümraniye escort,etiler escort,ankara escort,beylikdüzü escort,beylikdüzü escort,şirinevler escort,şişli escort,pendik escort,ankara escort,pendik escort,
epoksi zemin kaplama,bariyer,mantar bariyer istabul,epoksi,l koltuk takımı,nice türkiye,bft ,elektronik sigara pili,evden eve nakliyat,Kurumsal seo,gebze evden eve nakliyat,nice türkiye,otomatik kepenk,Dış cephe mantolama,otomasyon sistemleri,
maltepe escort,ateşehir escort,kartal escort,pendik escort,kurtköy escort,

rus escort tall escorts

Conférences plénières du GREGOR
Photo Gregor
 
Conférences plénières du GREGOR
Conférences plénières

17 DEC 2009

DEC09 - Conférence GREGOR

Date : 17 DEC 2009

18 h - Dominique Bouteiller, Professeur à HEC Montréal avec la présentation d'un papier de recherche écrit avec Patrick Gilbert, Professeur à l'IAE de Paris
"Qu'a-t-on appris de la gestion des compétences ?", Dominique Bouteiller et Patrick Gilbert
Résumé :Dans les années 1990, la gestion des compétences amorçait sa diffusion dans les entreprises. Le mouvement s’est amplifié au début des années 2000. Malgré les apports soulignés par certains observateurs (renforcement de la cohérence de la GRH, renouvellement de son instrumentation, contribution à l’accompagnement social des mutations économiques…), cette démarche peine à améliorer les décisions en GRH. Avant que d’autres approches viennent sur le devant de la scène, il devient urgent de dresser un bilan de la période passée : qu’a-t-on appris de la gestion des compétences ?
Partant de l’analyse des pratiques en France et en Amérique du Nord, les auteurs centrent leur réflexion sur les difficultés rencontrées par les entreprises qui tentent de redéfinir une partie de la prise de décision en gestion des ressources humaines autour du concept de compétence.
Ils commencent par un rappel des critiques qu’ils dégagent d’une revue de littérature (§1 , « Les dimensions éclairées ») : la critique idéologique (individualisation à tout crin, déresponsabilisation de l’entreprise…), la critique conceptuelle (pas de possibilité d’appréhender le tacite, flou de la notion, insignifiance des formulations…), la critique organisationnelle (pas d’articulation avec les projets d’investissements et les restructurations) et la critique stratégique (pas de décision résultante, tout est stratégique…).
Puis, ils s’interrogent sur une dimension peu mise en évidence : celle de l’instrumentation de gestion, de sa conception et de ses usages (§2, « La dimension négligée »). À ce sujet, ils soulèvent deux questions : la compétence est-elle, au même titre que d’autres variables ressources humaines (absence, accident du travail, roulement, rendement, performance, etc.) une donnée chiffrable, et donc numérisable? L’instrumentation de la gestion des compétences, tel qu’elle se déploie actuellement, offre-t-elle les garanties de fiabilité et de validité que l’on est en droit d’exiger d’un outil de gestion à vocation aussi stratégique?
Enfin, ils dégagent de cet ensemble des enseignements au niveau de la gestion des compétences elle-même et à celui de la GRH. Ces enseignements sont mis en perspective face à la montée en puissance de la gestion des talents.
Télécharger le document : CG_DBouteiller_PGilbert
Télécharger la présentation ppt : DE09_Présentation_PG_DB



19 h  - Christophe Nachbaur, Doctorant sous la direction du Professeur José Allouche
"Processus de structuration des alliances entre concurrents"
résumé : Le processus de structuration des alliances est encore mal connu. Cette contribution met en évidence certaines particularités. Elle s’appuie sur une étude de cas intervenue dans le secteur du transport aérien. La diversité des alliances observées fait ressortir deux modèles de relations entre objectifs et gouvernance des coopétitions. Dans des conditions de faible incertitude les objectifs de l’alliance vont structurer la gouvernance. Celle-ci s’adaptera au dessein des alliés. En revanche, Dans des conditions d’incertitudes plus élevées c’est la gouvernance qui va influencer la construction des objectifs de l’alliance. Des conditions d’incertitudes élevées rendent difficile la formulation des objectifs. Dés lors, les partenaires vont initialement s’entendre sur les règles de fonctionnement avant de définir leurs projets communs. La littérature spécifie qu’en fonction de l’incertitude la gouvernance va se centraliser et qu’ensuite, avec le temps elle va s’alléger. Nous remarquons un comportement différent. D’une part la centralisation est minime et c’est le résultat d’une coordination grandissante. La centralisation va permettre de maîtriser les coûts de coordination. La centralisation est d’ailleurs une étape importante et elle nécessite une la relation bien établie entre les membres.

12 NOV 2009

NOV09 - Conférence GREGOR

Date : 12 NOV 2009

Lieu : salle du Conseil
18 h  - Oliver Brandouy, Profeseur à l'AE de Paris avec la présentation d'un article à paraître dans la revue ”SIM – Systèmes d’Information et Management"
"Simuler pour comprendre: Un éclairage sur les dynamiques de marchés financiers à l’aide des systèmes multi-agents",
Bruno Beaufils, Olivier Brandouy, Lin Ma, Philippe Mathieu
résumé : La simulation de marchés artificiels permet d’am´eliorer notre connaissance des raisons profondes l’émergence des dynamiques financières que nous observons sur les marchés réels. Après avoir présenté quelques modèles traditionnels qui se saisissent de cette question, et en avoir montré les limites (caractère essentiellement descriptif ou tests de la théorie difficiles), nous illustrons comment les systèmes multiagents (SMA) permettent de dépasser ces limites. On montre comment ces systèmes sont bien adaptés pour l’étude de la complexité financière, et pourquoi le renversement de la logique “top-down” pour une logique de modélisation “bottom-up” s’avère fructueuse. L’article fait donc un point sur l’usage de la simulation multi-agents comme outil de connaissance scientifique, en s’appuyant sur un cas. Les résultats mis en avant soulignent tout le potentiel que les SMA recèlent pour la formalisation de connaissances nouvelles en finance. Il est montré que la microstructure des marchés financiers tient une place centrale dans l’émergence des dynamiques financières, ce qui n’est pas vu dans la plupart des modèles traditionnels,mais apparaît de façon claire dans les simulations présentées dans ce travail.

19 h - Réal Labelle, Professeur à HEC Montréal avec la présentation d'un papier de recheche
"Do pluralistic boards make better boards? Testing the relevance of demographic and statutory diversity on the board", Walid Ben Amar,  Claude Francoeur, Taïeb Hafsi, Réal Labelle
Abstract : This study examines the relationship between board pluralism and the financial success of mergers and acquisitions (M&A). Pluralism is defined as the extent to which a firm’s demographic diversity on the board of directors complements statutory diversity, i.e. the diversity of interests or independence advocated in governance regulation. M&As offer an interesting setting in which to test this relationship as it might reasonably be expected that boards exercise greater influence on acquisition performance than on overall firm performance, as the latter depends on a wider array of organizational and environmental factors. A theoretical framework of pluralism is proposed and tested. Based on a sample of 289 M&A decisions undertaken by Canadian acquiring firms over the period 2000-2007, a non linear relationship between pluralism and M&A performance is documented. This has practical implications as firms should be aware that well functioning boards have a substantial level of pluralism. From a public policy perspective, results may provide support to the principle-based approach in governance. Rather than providing strict guidelines, governance regimes should allow companies to design the composition of the board according to their organizational and financial characteristics to achieve equilibrium between the advisory and monitoring complementary roles of the board.
Télécharger le document : CGNov09_RLabelle

15 OCT 2009

OCT09 - Conférence GREGOR

Date : 15 OCT 2009

Lieu : salle du conseil

Assemblée générale du GREGOR

La première  réunion pleiniière du GREGOR 2009/2010 sera consacrée à l'Assemblée Générale

Géraldine Schmidt, Directeur de la recherche, nous présentera :

- le retour sur les évaluations AERES - EQUIS concernant la recherche

- la Présentation des axes de la politique de recherche 2010-2013

Rapport AERES

01 OCT 2009

AGENDA des Conférences plénières 2009/2010

Date : 01 OCT 2009

A vos agendas ! 
Conférences plénières du GREGOR pour l'année universitaire 2009-2010 - les jeudis à 18 h
- 15 octobre 2009 : Assemblée Générale
- 12 novembre 2009
- 17 décembre 2009
- 14 janvier 2010
- 18 février 2010
- 25 mars 2010
- 15 avril 2010
- 27 mai 2010
- 10 juin 2010
- 24 juin 2010

 

14 JUN 09

JUN09 - Conférence GREGOR
Lieu : IAE de Paris, France
Date : 14 JUN 09

La gouvernance des associations.

La conférence portera sur le thème de la gouvernance des associations. La présentation s'appuiera sur les résultats d'un travail de recherche transdisciplinaire associant des sociologues, des économistes et des gestionnaires. Ce travail dirigé par Jean Louis Laville et Christian Hoarau a fait l'objet d'une publication aux éditions ERES : La Gouvernance des associations.

05 FEV 09

FEV09 - Conférence GREGOR
Lieu : Salle du Conseil, IAE de Paris, France
Date : 05 FEV 09

Horizontal Integration and Relational Contracting: An application to local public services

Stéphane Saussier, Claudine Desrieux, Eshien Chong
Abstract : Legal frameworks, especially in Europe, encourage private participation and competition in the management of public services. However, many local public authorities concentrate the various services they have in charge in the hands of a single operator, leading to horizontal integration which a priori minimizes the positive effects of competition. The following article tries to understand why vertical disintegration is regularly combined with horizontal integration. Results of our model show that under some conditions, this may lead to better performance at lower cost for the public authority. Such a proposition is tested and corroborated using an original database concerning the contractual choices made by 5000 French local public authorities in 1998 and 2001
papier de recherche S_Saussier

15JAN 2009

JAN09 - Conférence GREGOR
Lieu : IAE de Paris, France
Date : 15JAN 2009

 Evaluer les managers en univers incertain
 

rus escort tall escorts

rus escort tall escorts