ataköy escort,kurtköy escort,ankara escort,ümraniye escort,etiler escort,ankara escort,beylikdüzü escort,beylikdüzü escort,şirinevler escort,şişli escort,pendik escort,ankara escort,pendik escort,
epoksi zemin kaplama,bariyer,mantar bariyer istabul,epoksi,l koltuk takımı,nice türkiye,bft ,elektronik sigara pili,evden eve nakliyat,Kurumsal seo,gebze evden eve nakliyat,nice türkiye,otomatik kepenk,Dış cephe mantolama,otomasyon sistemleri,
maltepe escort,ateşehir escort,kartal escort,pendik escort,kurtköy escort,

rus escort tall escorts

Gestion de Risque de Crédit, Risque de Solvabilité et Excès de Liquidité dans les Banques Islamiques: Une Solution
Photo Gregor
 
Gestion de Risque de Crédit, Risque de Solvabilité et Excès de Liquidité dans les Banques Islamiques: Une Solution PRINT
Auteur(s) : A. BOUMEDIENE
Thése de l'université Paris I Panthéon Sorbonne : 15/02/2013 - IAE de Paris, salle du Conseil, 14h
Sous la direction de : CABY Jérôme
Jury : Hervé Alexandre. Jérôme Caby, Eric Lamarque, Hayat Mirko, Laurent Weill
Résumé / Abstract :

Le Risque comme perçu par les banques conventionnelles (BCs) est différent pour les banques islamiques (BIs). Cette assertion a été empiriquement démontrée par le premier article sur la stabilité des BIs pendant la crise des subprimes, crise qui représente le point culminant des risques majeurs subis par les banques (quatre articles représentent la majeure partie de cette thèse). Ainsi, une étude sur la gestion des risques de crédit, de solvabilité et de liquidité a été conduite, en tenant compte des particularités des BIs.
Il est souvent présumé (théoriquement) que le risque de crédit est plus élevé pour les BIs. Le deuxième article, après avoir identifié le risque de crédit pour chaque outil de financement utilisé par les BIs et les moyens conformes à la Shari?ah pour le gérer, prouve empiriquement que le risque de crédit est inférieur pour les BIs ; en utilisant pour cela l'analyse des créances contingentes et la formule de calcul du prix des options. BCBS a répondu à la crise des subprimes en réformant les exigences de capital réglementaire (connu sous le nom de Bâle III). Les idiosyncrasies des BIs n'ont pas été prises en compte dans la préparation de cette réforme. Le troisième article tente de concilier entre les spécificités des BIs et les exigences de Bâle III. Une étude de cas démontre que les BIs sont déjà prêtes à se conformer aux tampons et ratios de liquidité. Elles sont également déjà préparées, pour la composition du capital réglementaire, du passage d?un mix d?instruments basés sur des capitaux propres et de la dette à des instruments basés sur des capitaux propres seulement. Les BIs, en raison de leur taux de croissance élevé, détiennent des liquidités en excès. Cette liquidité n'est pas gérée adéquatement en raison du manque d'outils conformes à la Shari?ah. Par ailleurs, les plus grands emprunteurs dans les pays musulmans ont été laissés de côté sans répondre à leurs besoins de financement. Le quatrième article démontre que la structure de la Sudan Financial Services Company est le lien le plus adéquat entre le déficit budgétaire du gouvernement et la gestion de la liquidité des Bis ; si les caractéristiques identifiées par l?étude de l?IFSB (2008) sont intégrées. Plus loin dans l?article, la volatilité des Sukuk souverains est évaluée, représentant un benchmark pour le marché secondaire des titres utilisés dans le marché monétaire islamique.

*-*-*
Credit Risk, Solvency Risk and Liquidity Excess Management in Islamic Banks: A Way
Forward.

Risk as known in Conventional Banks (CBs) is different for Islamic Banks (IBs). This was empirically
proven by the first article on the stability of IBs during the Subprime crisis which represents a culmination of the major risks (four articles take the main part of this thesis). Thus, a study on the management of credit, solvency and liquidity risks was conducted; taking into account the particularities of IBs.
It was usually (theoretically) argued that credit risk is higher for IBs. The second article, after identifying credit risk for each financing tool used by IBs and Shari?ah compliant ways to manage it, proves empirically that credit risk is lesser for IBs using contingent claims analysis and option pricing formula. BCBS responded to the Subprime crisis by reforming capital adequacy requirements (known as Basel III). IBs? idiosyncrasies were not taken into account in preparing the reform. The third article attempts to conciliate between IBs? specificities and Basel III requirements. A case study demonstrates that IBs are already prepared to comply with buffers and liquidity ratios. They are also ready to the move from equity and debt based instruments to equity based instruments only, in the formation of regulatory capital. IBs, due to their high rate of growth, hold liquidity in excess. This liquidity is not adequately managed due to lack of shari?ah compliant tools. In the other hand, the biggest borrowers in Muslim countries were left without responding to their financing needs. The fourth article demonstrates that the structure of Sudan Financial Services Company is the more adequate link between government budget deficit and liquidity management of IBs; if it integrates features identified by IFSB?s study. Later, the volatility of sovereign Sukuk is assessed as a benchmark for the secondary market of the securities used in the Islamic money market



Mots-clés / Keywords :  Banque Islamique; Banque conventionnelle; Risque de crédit; Risque de solvabilité; Risque de liquidité; Crise des subprimes; l'analyse des créances contingentes; Bâle III; Volatilité; Déficit budgétaire du gouvernement

Citer cette référence :
A. BOUMEDIENE (2013), "Gestion de Risque de Crédit, Risque de Solvabilité et Excès de Liquidité dans les Banques Islamiques: Une Solution", Thèse de doctorat de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, France
 

rus escort tall escorts

rus escort tall escorts